La maladie ou mal à dire?

Hey ho joli(e) grain(e),

Une question que je me suis posée tôt dans la vie est celle des maladies, pourquoi sommes nous malade? j’ai cherché à comprendre les origines tant au niveau physiologique qu’au niveau psychologique. 
J’ai trouvé un bouquin qui a changé mon approche de la maladie : “Le grand dictionnaire des malaises et maladies” de Jacques Martel.

Ce dictionnaire aborde chaque symptôme ou maladie de façon précise, mais je tiens à te dire que c’est bien à chacun de l’interpréter en fonction de sa propre histoire et de ses ressentis.
Dans ce livre Jacques Martel nous donne des pistes de réflexions avec sa symbolique des maladies, par exemple la fièvre est associée à de la colère non exprimée et intériorisée.

En PNL (Programmation Neuro Linguistique) il existe un présupposé qui dit :
“Tout comportement sert une fonction positive”


Un exemple perso :

J’ai été touchée par Mme Gastro récemment mais alors bien comme il faut, avec une bonne fièvre, et tellement le “mal de mer” que j’ai été obligé de rester coucher et dodo pendant 2 jours.

En parallèle comme à mon habitude, j’essaye de comprendre le message que mon corps m’envoie.
J’ai donc commencé à me poser des questions sur ce qui me mettait dans cette situation, dans le cas de la gastro, c’est associé à un sentiment de rejet, du coup ça donne “qu’est-ce qui fait que je me sens rejetée?”

En 24h j’avais cherché, trouvé, compris et accepter le message de cette “mal-a-die” (dire). Sa fonction positive, qu’est-ce qu’elle voulait de bon pour moi.
Je ne m’étais pas respectée ou plutôt je n’avais pas respecté mon corps dans cette situation là.
J’ai changé ma perception de cette situation que je vivais comme un rejet, j’ai décidé que j’avais le choix et que j’étais en position de décider, j’ai changer ma façon de penser, qui a agit sur mon état émotionnel et du coup les symptômes ont fortement diminué quelques heures après la prise de conscience sur le lien fait. Le mal de mer s’est envolé.


Voilà le lien du bouquin dont je te parle dans mon article (clique sur l’image) :

Perso il me permet de faire des liens entre le corps (ce qu’il manifeste) et l’esprit (ce que je vis émotionnellement et que je n’ai pas en conscience ou que je refuse de voir).
Le quotidien, les “il faut”, “je dois” que nous nous imposons, qui nous semblent prioritaires. Mon mental et ma volonté le pensent, alors que mon corps a besoin d’autres choses et envoie ses signaux pour que tu fasses attention à lui, et toujours de plus en plus fort si tu négliges les petits premiers jusqu’à te clouer au lit voir plus grave.
Belle découverte à toi joli(e) grain(e). 

 

Merci de ton attention. Je te dis à très vite sur un autre post.

N’hésite pas à commenter, à partager. Je suis preneuse de toutes idées, suggestions pour de futurs articles.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •