Estime de soi dans la communication avec autrui

Citation :

Entre :
“Ce que je pense,
Ce que je veux dire,
Ce que je crois dire,
Ce que je dis,
Ce que vous voulez entendre,
Ce que vous entendez,
Ce que vous croyez comprendre,
Ce que vous voulez comprendre et,
Ce que vous comprenez,
il y a au moins 10 possibilités (mais en réflexion pour la dixième…) de ne pas se comprendre. Mais essayons quand même.” (Bernard Werber)

J’aime beaucoup cette citation, elle est pleine de sens. Elle est fidèle à ce que je pense de la complexité de la communication entre les êtres humains.
Nous sommes des êtres uniques avec notre vécu, nos valeurs, notre histoire, nos croyances, notre éducation, notre culture et tellement d’autres paramètres.
J’aime bien utiliser les termes “palette de couleurs” où les couleurs représentent tous ces paramètres.

La palette de couleurs :

Nous avons donc tous chacun notre propre palette de couleurs. Quand nous interagissons avec nos semblables nous utilisons essentiellement la parole mais aussi des gestes et des signes, nous entrons en communication.
Communiquer c’est “mélanger” les couleurs de nos palettes pour composer une toile, une oeuvre : la relation.
Là ça peut se compliquer si nous n’utilisons pas les mêmes codes d’utilisation des couleurs.

Vécu :

Un exemple : un jour une amie et moi avions achetés un pantalon, un modèle identique. Et bien, nous avions eu un débat sur la couleur, pour elle, le pantalon était dans les tons gris violet, alors que pour moi, il était dans les tons verts. Intéressant non? (de constater que 2 personnes ne voient pas la même chose alors que l’objet est identique). Donc imagine dans une relation, la vision de chacun?
Tu sais comme la couleur turquoise qui peut-être plus du vert pour un et plus du bleu pour un autre…

Estime de soi dans la relation à l’autre :

Mais avant de penser à entrer en communication avec autrui, comment communiquons-nous avec nous même?
Est ce que je me connais suffisamment?
Est ce que je connais mes zones de sensibilités? Mes zones d’ombres? Quelle est ma zone de confort?
Ai-je fait le nettoyage de mes blessures affectives?
Quels ont été mes modèles parentaux, familiaux (premier lieu de développement des habiletés sociales)?

Mon petit dialogue intérieur 😉

“Oh! Pétard, pétard, mais c’est hyper compliqué dis donc, c’est un casse tête de folie!!!”
Ahaha!! 🙂  Bien oui, j’avoue que c’est un casse tête et que communiquer ça s’apprend et une petite introspection est la bienvenue pour construire de belles relations authentiques. En commençant par prendre soin de sa relation à soi.

“Alors dis madame? c’est quoi la recette?”:

Relations amicales, professionnelles, amoureuses, familiales, avec nos enfants, à soi… Ca en fait des couleurs à mélanger et aussi beaucoup de possibilités de “rater” une oeuvre.
Avec un guide sympathique, de bons outils costauds, un brin de patience, de la persévérance et une bonne dose de bienveillance, l’amour de soi n’a plus qu’à pointé le bout du nez ;), en route faire germer de belles graines de  relations.

 

Merci de ton attention et n’hésite pas à me laisser tes commentaires, questions et suggestions ou tout ce qui te passe par l’esprit.
Une seul mot : bienveillance <3

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 4
  •